Une nouvelle équipe chez FO cheminots

Le syndicat val de Durance était réuni en assemblée générale le 29 janvier dernier afin d’élire un nouveau bureau. En effet, Damien KUSTER, élu le 13 octobre 2018 à la tête de l’Union Départementale Force Ouvrière des Hautes Alpes avait décidé de laisser sa place de secrétaire du syndicat qu’il occupait depuis 10 ans. C’est donc Cédric FAVIER, trésorier depuis plusieurs années, qui prend les rênes du syndicat accompagné d’une équipe prête à avancer dans une SNCF en plein mouvement. La nouvelle équipe se veut plus proche encore des agents et le syndicat continuera à défendre les cheminots dans le respect des mandats et des revendications. A l’heure d’aujourd’hui, le bilan est alarmiste ! La réforme que FO a combattue pendant 3 mois en 2018 est en train de dévaster la ligne des Alpes. Nous voyons déjà les effets néfastes de cette réforme avec des réductions d’amplitude horaire des guichets (Laragne, Manosque), des suppressions de postes, la désorganisation dans les services… De plus, à partir du 16 février, les chèques et les chèques vacances, ne seront plus acceptés que dans les gares de Briançon, Embrun, Gap, Manosque et Pertuis ! Une perte de chiffre d’affaire dans les gares qui ne fera que conforter la fermeture inexorable des points de vente des « petites gares ». Le contrat entre SNCF et région SUD n’est que poudre aux yeux pour les cheminots ! Ce contrat prévoit à terme, une économie de 22 millions d’euros qui sera une fois de plus, fait sur le dos des cheminots ! En effet, le président Muselier annonce qu’aucune gare ne fermera et il a surement raison !!! Mais à ce jour, rien ne garantit qu’il y ait encore des cheminots dans les gares ! Pour le syndicat FO Val de Durance, nos revendications restent :
- Non à l’ouverture à la concurrence
- Non au transfert du personnel vers des entreprises privées
- Maintiens de tous les emplois sur la ligne des Alpes
- Maintien de l’ouverture des guichets et des gares sur la ligne des Alpes
- Augmentation des salaires